D-Sack®. Des changements insignifiants qui font la différence.

Remplacer l’emballage de ciment est quelque chose qui passerait normalement inaperçu. Mais si le nouvel emballage est le D-Sack® - le sac de ciment qui disparaît dans la bétonnière – les conditions de travail se verront immédiatement renforcées. Découvrez comment en visionnant ces courts métrages de courte durée.

Split_P1.jpg

Split_P2_Time_FR1.jpgTout d’abord, lors du stockage et de la manutention, D-Sack® est un sac de ciment de haute qualité, comme n’importe quel autre. La différence se ressent lorsque vous utilisez D-Sack®. Il suffit de mettre le sac dans la bétonnière avec l’agrégat et l’eau, et la construction unique du sac ainsi que l’action mécanique réduisent le sac en minuscules morceaux qui deviennent partie intégrante du béton. Imaginez le temps qu’il est possible de gagner en évitant de déchirer ou de couper les sacs et de verser le ciment dans la bétonnière.

Split_P2_Health_FR1.jpg

Le fait de ne pas avoir à verser le ciment dans la bétonnière élimine un autre problème : celui de se retrouver exposé à la poussière de ciment. Les effets font toujours l’objet d’un débat, en revanche, il est recommandé aux ouvriers du bâtiment d’utiliser un protection respiratoire et des gants, et ce, pour une bonne raison. La poussière de ciment peut être dangereuse. Mais grâce au D-Sack®, vous éviterez cela en jetant simplement le sac dans la bétonnière et en s’éloignant.

Split_P2_Waste_FR1.jpgEt pour finir, D-Sack® ne génère naturellement aucun déchet. Les sacs de ciment ordinaires s’empilent et doivent être éliminés. En plus d’être un déchet dangereux et de toutes les complications qui y sont associées, comme les coûts liés aux déchets, le temps gagné en évitant de devoir collecter et transporter les sacs vides sera un gain notable pour toute entreprise de construction.

La planète vous en sera reconnaissante.

D-Sack ne se contente pas de vous faire économiser du temps, de l’argent et d’améliorer les conditions de travail pour toute entreprise de construction ou entrepreneur. Une analyse du cycle de vie réalisée par l’IVL (Institut suédois de recherche sur l’environnement) a confirmé que D-Sack est un puits de CO2 sur 100 ans. Le dioxyde de carbone, qui est lié pendant la croissance des arbres et ensuite incorporé dans le papier, reste dans la structure en béton. Cela donne à D-Sack un impact climatique 30 % plus faible que les sacs de ciment conventionnels.

Split_3_FR.jpg